Comment est traitée l’eau de l’agglo ?

4 stations d’épuration et 2 lagunes assurent le traitement de l’eau sur le territoire. Les deux principales, qui assurent 98% des volumes de traitement, se situent à Traffeyère (Saint-Quentin-Fallavier et Satolas et Bonce) et à Bourgoin-Jallieu.

Une STEP, à quoi ça sert ?

Nous utilisons l’eau au quotidien : pour prendre une douche, laver sa vaisselle, faire des lessives, tirer la chasse d’eau….
Toutes ces eaux usées sont collectées dans les canalisations puis acheminées vers une station d’épuration.
Une STEP rassemble une succession de disposition, empruntés tour à tour par les eaux usées. Chaque dispositif est conçu pour extraire au fur et à mesure les différents polluants contenus dans les eaux.
Dans une STEP, des procédés physiques et biologiques permettent de transformer la pollution en boues.

Les eaux usées traitées dans les stations d’épuration  sont  ensuite  rejetées  dans  le  milieu naturel, et particulièrement la rivière Bourbre.

Les STEP de la CAPI

La STEP du secteur de Bourgoin-Jallieu :

Des prétraitements à la sortie des effluents en passant par le traitement des boues résiduelles, cette STEP est capable de collecter et de traiter les eaux usées des foyers sur une zone où résident 120 000 personnes. Elle traite aussi les effluents (eaux usées) qui sont issus des activités économiques (environ un tiers des volumes). Elle assure le rejet d’une eau propre dans le milieu naturel.

La STEP de Traffeyère :

Elle traite les eaux usées en totalité de certaines communes à l’ouest et au centre du territoire, soit actuellement 80 000 personnes. Cette STEP est capable de traiter pollutions carbonées et azotées. Elle fonctionne dans le respect de son environnement: respect de la Bourbre, en préservant son équilibre biologique; respect des riverains en rejetant un air débarrassé des gaz mal odorants; respect des sols et des cultures  en valorisant les boues produites dans le cadre d’un suivi agronomique maîtrisé.