Le nouveau Conservatoire CAPI

         

 

 

 

 

 

Le Conservatoire Hector Berlioz CAPI est un Conservatoire à Rayonnement Départemental (label du Ministère de la Culture), qui propose à la population du Nord-Isère un enseignement artistique en musique, danse, théâtre de qualité et, plus largement, une offre de diffusion culturelle sur tout le territoire.

Le conservatoire est un lieu unique de découverte, d’apprentissage et de professionnalisation. Il concourt très fortement à la vie du territoire par les multiples actions de diffusion culturelle.

Équipement culturel phare et structurant sur le territoire, le Conservatoire est toutefois aujourd’hui obsolète.

La CAPI a ainsi eu pour projet de construire un nouveau conservatoire à rayonnement départemental, pivot de l’enseignement artistique et culturel du territoire, afin de remplacer le site actuel du Conservatoire Hector Berlioz, inadapté aux pratiques actuelles et besoins du territoire

Ce nouveau conservatoire aura pour vocation de rayonner comme « pôle ressources » sur le Nord-Isère en musique, danse et théâtre. Il sera implanté à Bourgoin-Jallieu, en cohérence avec les enseignements dispensés à l’ouest du territoire et offrira des conditions d’accueil et de pratique de qualité au bénéfice des 1 000 élèves.

Notre ambition

  • Améliorer l’offre de services et proposer des conditions d’accueil des usagers optimales ;
  • Favoriser l’apprentissage de la culture et la promotion d’une pratique culturelle diversifiée, en permettant l’accès à cet équipement aux 3 publics cibles : le grand public, les associations et les scolaires ;
  • Assurer sur le territoire – et au-delà – la diffusion aussi large que possible d’une offre culturelle et artistique diversifiée, accessible et de qualité ;
  • Développer du lien social.

Présentation du futur Conservatoire

Ce nouvel équipement se situera à proximité de l’école Simone Veil et de la Maison du Département, le long de l’avenue Frédéric Dard, face au Parc des Lilattes et une parcelle de 7 000 m2 est prévue pour accueillir ce projet.

Ce programme a été établi en concertation avec les usagers et agents de ce futur équipement. Il a également fait l’objet d’une réflexion autour des enjeux de construction durable et de performances de transition énergétique.

  • Le bâtiment

Le futur conservatoire sera doté d’une surface totale de 3 975m² et pourra accueillir plus de 1 000 élèves. Il sera construit sur trois niveaux. Il s’ouvrira sur le parc des Lilattes offrant à ses visiteurs une entrée piétonne sécurisante.

Le futur conservatoire auraune architecture moderne, utilisant des matériaux nobles et durables : rez-de-chaussée revêtu de zinc, façades des étages en béton fibré à Ultra hautes Performances … 

 

 

  • Le rez-de-chaussée

Il sera composé d’un grand hall d’accueil, avec des banquettes et des fauteuils disséminés, conçu pour attirer un maximum de lumière grâce notamment à de grandes baies vitrées.

Au cœur du bâtiment, un patio végétalisé, organisé comme un théâtre de verdure, est prévu pour permettre d’accueillir d’autres représentations tout en introduisant le végétal et la lumière dans les salles d’apprentissage.

 

 

 

  • L’auditorium

Enfin, l’auditorium de 250 places assises sera accessible depuis le rez-de-chaussée.

 

 

 

 

  • Les étages

En plus de l’auditorium, le conservatoire proposera dans les deux étages :

    • 29 salles de formation instrumentale ;
    • 6 salles consacrées à la formation musicale ;
    • 5 salles de pratiques musicales collectives ;
    • 4 studios de danse ;
    • 1 centre de ressources.

Les bureaux administratifs y seront également installés.  

Les grandes étapes du chantier

Après le concours d’architectes, le lancement des travaux a débuté fin janvier 2022, pour une durée de 21 mois minium. L’ouverture est prévue pour la saison 2023-2024. 

  • Janvier 2022 : démarrage le 24 Janvier des travaux par la pose des clôtures.
  • Février – Mars 2022 : terrassement et fondations spéciales.
  • Fin Mars – Décembre 2022 : gros-oeuvre de fin Mars à Décembre 2022.
  • 2023 : finitions, bardages et intérieurs.

Les financeurs

Visuels ©Arc-perspectives