Cette petite chapelle de cité industrielle reconstruite en 1930 par l'architecte Albert Ribollet avec des matériaux modernes (béton armé, sols en mosaïque) se distingue par son remarquable ensemble de verrières "moulées" du grand maitre René Lalique.

Faisant partie d'un ensemble immobilier autrefois lié à l'usine Schwartzenbach, cette chapelle ouvre par un clocher-porche ajouré en béton, accessible sur ses trois côtés. Au-dessus d'un bandeau filant, il est orné sur ses quatre faces d'une croix grecque que surmontent les baies géminées de l'étage de cloches et le toit à quatre pignons en pénétration. La nef unique, percée de trois baies sur les murs gouttereaux, se prolonge par un chœur à trois pans pourvu d'une niche axiale en surplomb, et cantonné par deux pièces latérales. L'arc brisé surligné par une moulure plate - filante autour du volume intérieur de la nef - est employé pour l'ensemble des baies de l'édifice. Contrastant avec la simplicité des plafonds, les sols portent un revêtement en mosaïque avec un décor géométrique polychrome pour l'allée centrale et le chœur. Un ensemble de verrières, œuvre du maître-verrier de renommée internationale René Lalique, contribue à l'unité décorative du volume intérieur.

    Tarifs:
    Modes de paiement : Modes de paiement non disponible

    Ouvertures :
      Clientèle et groupes :
      • Animaux acceptés : NON DISPONIBLE
      Langues d’accueil :
      • Français

      Réserver :
      • Aucune méthode de réservation disponible
      Location de salles
      Capacité :

        Services :
        • Non visitable
        Équipements :
          Conforts :

            Capacité :
              Chapelle Saint-François
              231 Rue de l'Hôtel de Ville
              38300 Nivolas-Vermelle
              Complément de localisation :
              mairie@nivolas-vermelle.fr
              04 74 92 19 35

              Téléchargements