« Power Road® » la route qui chauffe !

Une nouvelle source d’énergie propre et renouvelable est à l’étude sur notre territoire : la Power Road , une route à énergie positive.
Le principe ? Une chaussée sur laquelle on peut rouler et qui produit de l’énergie en captant la chaleur du soleil. On vous explique !

Redistribuer la chaleur du soleil

Power Road ® est une innovation de la société Eurovia qui permet de capter la chaleur à la surface de la route et de l’utiliser immédiatement ou de façon différée selon les besoins.

Pour cela, on utilise le revêtement bitumineux d’une chaussée comme capteur solaire thermique permettant de restituer la chaleur emmagasinée aux bâtiments et infrastructures environnants.

Le procédé a pour intérêt de fournir une énergie propre pour le chauffage ou les systèmes de climatisation des logements, bâtiments et équipements publics.

En matière de sécurité, ces infrastructures routières et logistiques sont protégées grâce à la viabilisation des zones à risques ou critiques.

Comment ça marche ?

La mise en place d’une Power Road ® nécessite d’intégrer, dans les couches supérieures de la chaussée, un échangeur thermique. Il est constitué de tubes dans lesquels circule un fluide caloporteur.

Le rayonnement solaire va donc chauffer la chaussée et l’échangeur thermique va capter la chaleur. Un système va la redistribuer immédiatement ou la stocker pour la restituer de manière différée pour chauffer des bâtiments ou infrastructures.

Le plus : Power Road® est réversible ! Il peut être soit un capteur d’énergie thermique lié au rayonnement solaire durant l’été, soit un émetteur de chaleur notamment pour garantir la viabilité des chaussées en hiver (déneigement et déverglaçage de chaussées).

Une première en Isère !

L’Entreprise Jean Lefebvre /Eurovia a déjà développé cette technologie pour chauffer et rafraichir sa nouvelle agence à Bourgoin-Jallieu.

Nous lançons pour notre part un projet d’étude pour un bel équipement culturel capisérois : le Théâtre du Vellein à Villefontaine et son parking à proximité.

Le choix du site pilote de cette opération s’est porté sur ce lieu pour des raisons d’optimisation des espaces et d’économies d’énergie.

Cette étude est portée par notre Direction Voirie-Espaces Publics et Éclairage ainsi que par la Direction Bâtiments et Innovations Constructives.

La première étape du projet, l’Esquisse, a été menée gratuitement par notre partenaire local, l’ Entreprise Jean Lefebvre et a permis de vérifier le contexte règlementaire géothermique, valider les hypothèses, proposer un dimensionnement technique et financier et préparer les étapes suivantes.

Une étude de faisabilité va maintenant être lancée pour choisir entre deux scénarios de développement. L’objectif dans tous les cas :réduire les émissions de CO2 liées à la chauffe du bâtiment et augmenter la part d’énergie renouvelable dans son mixte énergétique.

Cette étude nécessitera la réalisation d’un forage pour les études thermique du sous-sol et permettra d’analyser le contexte hydrogéologique et règlementaire, de proposer une solution technique définitive.

Un projet soutenu

Ce projet est soutenu par le Programme Investissement d’Avenir (PIA) opéré par l’ADEME.

Il pourra être éligible au « Fond Chaleur » porté par l’ADEME, au « Fond Vert » du Ministère de la Transition Écologique et de la Cohésion des territoires et bénéficier de l’aide de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et du Département de l’Isère.

Photos: CAPI.

puce Actualités à la une

21 Mai 2024
14 Mai 2024
14 Mai 2024