L’IA pour analyser les eaux usées

Compétents en matière d’eau et d’assainissement, nous nous associons au groupement Kando/ SETEC pour expérimenter, durant une année, une nouvelle technologie d’analyse de la qualité et de la gestion des eaux usées. Une solution s’appuyant sur de l’intelligence artificielle analysant les données d’assainissement. 

Innover pour mieux gérer

Dans notre projet de territoire « CAPI 2026 », nous avons fait de l’innovation l’un de nos 4 grands principes fondateurs. L’innovation est en effet inscrite dans notre ADN pour nous permettre d’avancer et d’être plus performant demain, à moindre coût.

C’est dans cet esprit novateur que nous nous sommes engagés dans un partenariat au côté de la société Kando pour expérimenter durant 1 an une plateforme de gestion des eaux usées intégrant une analyse par de l’intelligence artificielle.

Ces technologies d’intelligence artificielle émergent dans le monde dans plusieurs corps de métiers mais cela est une innovation sur cette thématique.

Cette solution se développe progressivement pour améliorer les services de l’assainissement. Mais c’est la première fois que la société Kando signe en France un partenariat sur du long terme avec une entreprise ou une collectivité.

Notre préoccupation : la qualité de votre eau

Comptant 3 stations d’épuration (dont 2 principales – Traffeyères et celle à Bourgoin-Jallieu), plus de 6500 entreprises et 108 000 habitants, nous sommes très attentifs à la qualité de l’eau distribuée sur notre territoire, à son traitement mais aussi à la protection de notre environnement.

En utilisant durant une année la nouvelle technologie de Kando, nous ambitionnons de mieux gérer à terme le système des eaux usées, de détecter instantanément les épisodes de pollution, de remonter à leur source et de travailler avec les émetteurs des rejets sur des solutions de traitement pertinentes.

Une plateforme intelligente

Les objectifs de cette plateforme :

  • Utiliser les données pour relever les défis environnementaux et réglementaires auxquelles l’agglomération doit faire face ;
  • Avoir des informations indispensables sur les événements polluants qui impactent le réseau d’assainissement de la collectivité ;
  • Détecter en temps réel des événements polluants dans les réseaux d’assainissement ;
  • Identifier précisément la source de ces événements et communiquer leur impact aux acteurs concernés du réseau ;
  • Générer efficacement des informations basées sur les données, visant à soutenir les initiatives de protection de l’environnement sur le territoire tout en garantissant le respect de la réglementation ;
  • Mettre en œuvre une gestion intelligente des données des eaux usées ;
  • Favoriser l’innovation dans les eaux usées ;
  • Agir pour préserver la ressource en eau et protéger l’environnement.

L’installation des capteurs a eu lieu le mercredi 7 décembre 2022 en présence de notre vice-président délégué au cycle de l’eau, Fabien Durand, de nos équipes assainissement et des entreprises Kando & Setec.

Crédit photos : CAPI.

puce Actualités à la une

11 Avril 2024