Elle s’appellera Alice Milliat !

Alice Milliat, le nom de votre future piscine CAPI est dévoilé ! Élus, panel citoyens et grand public se sont exprimés et ont plébiscité cette appellation pour l’équipement qui ouvrira ses portes le 29 août 2022 sur la commune de Bourgoin-Jallieu. La CAPI partage cette préférence et décide de la baptiser du nom de l’illustre sportive.

Une concertation large

Dans une démarche participative, Jean PAPADOPULO, Président de la CAPI et les élus du bureau communautaire ont souhaité associer les capisérois, le panel citoyens et les élus au choix du nom de futur équipement nautique intercommunal.

3 personnalités de l’histoire de la natation avaient été présélectionnées et soumises au vote : Alice MILLIAT, Camille MUFFAT et Théo CURRIN.

Après plusieurs semaines de vote, le verdict est tombé : c’est le nom d’Alice MILLIAT qui est arrivé en tête des suffrages avec 40% des voix, suivi de Camille Muffat (33%) et Théo Curin (27%).

Le choix d’une pionnière

Alice Milliat, au-delà de ses performances sportives, a été une pionnière du combat pour la reconnaissance de la pratique sportive féminine. Elle a milité pour que le sport féminin soit reconnu au même titre que le sport masculin.

Elle a défendu le sport pour toutes les femmes, elle s’est battue pour que toutes les femmes puissent participer aux Jeux olympiques et qu’elles soient reconnues dans les instances sportives.

C’est une fierté et un honneur pour notre agglomération de pouvoir lui rendre hommage et de mettre en avant le combat qu’elle a porté auprès de toutes les générations de capisérois actuelles et à venir.

Bibliographie extraite du site internet de la Fondation Alice Milliat :

Née le 5 mai 1884 à Nantes et décédée le 19 mai 1957 à Paris, Alice MILLIAT est la première dirigeante du sport féminin mondial. Sportive, elle a pratiqué l’aviron à haut niveau et s’est également essayée à la natation et au hockey sur gazon.

En 1915, elle est devenue Présidente du club Fémina-Sport et a fait partie des fondatrices de la Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France en 1917.

Elle en deviendra d’ailleurs la Présidente dès 1919.

Devant l’immobilisme des fédérations sportives à inclure des femmes dans le monde du sport, Alice MILLIAT voit plus grand et fonde en 1921 la Fédération sportive féminine internationale.

Alice MILLIAT s’est opposée à Pierre de COUBERTIN, père des Jeux Olympiques modernes, qui refusait alors de voir les femmes sur les terrains de sport.

 

Elle a donc fait de la participation des femmes aux Jeux Olympiques son plus grand combat et devant les multiples refus du Comité International Olympique (CIO) de les intégrer aux compétitions, elle a décidé d’organiser des compétitions féminines.

Le premier meeting international féminin a lieu à Monte-Carlo en 1921 et la première édition des Jeux Mondiaux Féminins à Paris en 1922, nommés à l’époque les Jeux Olympiques Féminins.

Au vu de son combat, Alice MILLIAT reste une figure encore trop méconnue de l’histoire du sport. Mais en 2016, son nom a ressurgi sur le devant de la scène avec la création de la fondation Alice MILLIAT pour la « médiatisation et la promotion du sport au féminin ».

Si quelques municipalités ont donné depuis son nom à des rues, des gymnases, des stades etc, Alice MILLIAT sera la première femme sportive au monde à avoir son nom attribué à un équipement olympique (pour la future Arena qui accueillera lors des Jeux de 2024 de Paris les épreuves olympiques et paralympiques de badminton et taekwondo).

Un équipement sportif de haute qualité

Grand projet de ce mandat, nous faisons sortir de terre un équipement dont tous les capisérois pourront profiter et être fiers.

La nouvelle piscine sera orientée vers l’apprentissage de la natation et la pratique sportive diversifiée à l’attention du grand public et des associations. Elle comprendra 8 couloirs de nage. La FMI (Fréquentation Maximale Instantanée) du bâtiment sera de 450 personnes.
Elle accueillera des évènements nautiques de type meetings, avec une capacité de 150 spectateurs pouvant prendre place sur deux rangées de gradins situées sur l’un des grands côtés du bassin.

D’une profondeur de 2 mètres, le bassin disposera d’un fond mobile permettant une modulation de la profondeur du bassin pour trois lignes d’eau.

Équipement HQE (Haute Qualité Environnementale), la future piscine s’inscrira en effet dans les engagements pris par la CAPI dans le cadre de sa politique transition énergétique et développement durable. L’ambition sur ce projet est de rendre cette piscine BEPOS, c’est-à-dire bâtiment à énergie positive, capable de produire ce qu’elle consommera.

Suivez le chantier pas à pas, ici : Grand projet.

Ce projet est financé par la CAPI avec le soutien de : l’État, le Ministère des sports, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Isère et le FEDER (Fonds européen de développement régional) pour le projet BEPOS.

Crédits photo : CAPI, Agence Rol.

puce Actualités à la une

4 Août 2022