Un habitant, un masque

Face à la crise du Covid-19 et en solidarité envers les habitants et les entreprises de son territoire, la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère s’est engagée à fournir un masque par habitant.

Au-delà des gestes barrières essentiels, le port du masque est un moyen de protection supplémentaire qui apparait indispensable.

Soucieux de répondre à la forte attente des habitants d’être équipés de masques dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, Jean PAPADOPULO, Président de la CAPI et les 22 maires des communes membres ont décidé de commander le 14 avril dernier des masques lavables à destination des Capisérois auprès uniquement d’entreprises de notre territoire.

Courant mai et juin, ces masques seront mis à disposition gratuitement auprès de l’ensemble de la population du territoire. Ils permettront d’accompagner au mieux la reprise d’activité progressive sur l’agglomération.

Pourquoi faudra-t-il porter un masque ?

À partir du lundi 11 mai, date programmée du déconfinement progressif, le port de masque est nécessaire dans certaines situations afin de garantir la sécurité de tous.

C’est donc une protection supplémentaire pour se protéger du Covid-19, en complément des gestes barrières :

  • Se laver très régulièrement les mains ;
  • Tousser ou éternuer dans son coude ;
  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter ;
  • Respecter une distance d’un mètre au minimum avec les autres.

Où faudra-t-il porter un masque ?

Le masque devra être porté dans toutes situations de contact entraînant une promiscuité, comme dans les transports en commun, sur le lieu de travail ou encore dans les magasins. Le port du masque est nécessaire pour assurer la sécurité de tous.

Quelles sont les caractéristiques de ce masque ?

Il s’agit d’un masque barrière lavable, à plis Classe UNS-1, conçu selon la spécification AFNOR S76-001 (usage non sanitaire, pas destiné à un usage médical).
C’est un masque composé de 3 couches de tissus polyester, de fibres haute ténacité pour une meilleure durabilité et de fibres hydrophobes pour une meilleure résistance au lavage ménager et industriel.

Est-ce que le masque sera réutilisable ?

Oui, les masques fabriqués sont lavables à 60° et réutilisables jusqu’à 50 fois lorsque les conditions d’utilisation sont respectées.
 La durée limite maximum de port du masque est de 4 heures consécutives.

D’où vient-il ?

Ce masque de protection est fabriqué par deux entreprises situées sur le territoire de la CAPI : « Porcher Industries », basée à Éclose-Badinières et « Sofileta », basée à Bourgoin-Jallieu.

Pour rappel, pour faire face à la crise sanitaire actuelle, Porcher Industries, société internationale de textile de pointe, a réorienté une partie de ses usines pour se lancer dans le développement et la production massive d’une solution technique spécialement conçue pour la fabrication de masques réutilisables, certifiés « UNS-1 » par la DGA (Direction Générale de l’Armement). Il s’agit du masque le plus léger disponible sur le marché.

Même s’il ne s’agit pas de son cœur de métier, l’entreprise Sofileta s’est elle aussi lancée dans la production de masques en tissus.

Où et quand pourra-t-on se procurer le masque ?

Dès réception des commandes, la CAPI remettra les masques aux 22 communes membres de l’agglomération qui seront chargées de les distribuer.
Chaque commune fixera elle-même les modalités de distribution.
Chaque habitant est invité à se renseigner auprès de sa commune pour connaître les modalités de distribution.

Rappel des 22 communes membres de la CAPI :
Bourgoin-Jallieu, Châteauvilain, Chèzeneuve, Crachier, Domarin, Éclose-Badinières, Four, L’Isle d’Abeau, La Verpillière, Les Éparres, Maubec, Meyrié, Nivolas-Vermelle, Ruy-Montceau, Saint Alban de Roche, Saint-Quentin-Fallavier, Saint-Savin, Satolas- et-Bonce, Sérézin-de-la-Tour, Succieu, Vaulx-Milieu, Villefontaine.

Quel est le prix du masque ?

Le masque est distribué gratuitement à chaque habitant de la CAPI.